Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Grammy: Adele, Adele et encore Adele.

Publié le 14 Février 2017

 

 

Les Grammy sont d’ordinaire l’un des galas américains les plus chouettes à couvrir. Plein de numéros. Peu de discours qui s’étirent pour rien. Une célébration de la musique, bref. Mais la 59e édition a été plus sobre qu’à l’habitude, les artistes ayant visiblement moins le cœur à la fête dans le climat politique actuel.

La soirée s’est ouverte dans le noir complet. Comme venus du lointain des échos, la voix à l’intonation dramatique et le mot reconnaissable entre tous, Hello, ont résonné. Puis, Adele est apparue dans un cercle lumineux.

 

 

Celine Dion, Adele

 

 

 

Immobile, statuesque, sérieuse, sauf pour une de ces p’tites faces et un mime de la main «blabla» pendant qu’elle chantait «it’s so typical of me to talk about myself, i’m sorry», elle a livré cette pièce qui a tourné à fond cette année (et dont le clip a été réalisé par Xavier Dolan). Ladite pièce a aussi remporté les convoités prix d’enregistrement et de chanson de l’année. Ce dernier a été remis par Céline, qui s’est souvenue de René et du moment où My Heart Will Go On avait gagné dans cette même catégorie il y a 18 ans. En fin de soirée, Adele est fondue en larmes en recevant le prix pour son album 25, le dédiant à son idole, Beyoncé, qui, selon elle «aurait dû gagner à sa place».

Oui, c’était LA fête d’Adele hier, qui a signé, en plus de tout ça, l’hommage à George Michael, décédé à Noël dernier, interprétant son Fast Love réarrangé, accompagnée par un orchestre. Mais, moment assez incroyable, elle a soudain sacré au milieu et a arrêté de chanter. «Pardon, pardon, mais je ne peux pas massacrer ça. On recommence.» La deuxième fois a été impeccable, mais c’est le visage décomposé que la chanteuse britannique a salué le public à la fin.

Du côté de l’animation maintenant, notons que c’est James Corden qui avait la tâche de succéder à LL Cool J, qui avait occupé ce poste durant les cinq dernières années (sans vouloir être trop méchant, on dira «enfin»).

 

 

 

James Corden Grammy Carpool Karaoke

 

 

 

Pour ceux qui ne le connaissent pas: Corden est l’humoriste à la barre du Late Late Show, sur les ondes de CBS. Né à Londres, âgé de 38 ans, il est surtout connu pour le fameux segment Carpool Karaoke, qui fait un tabac sur YouTube, et où il convie des vedettes à chanter leurs propres hits dans sa voiture. (Parmi les plus hot, allez voir celui avec Gwen Stefani, Julia Roberts et George Clooney.) Dans son numéro d’ouverture, James a déboulé les marches, perdu un soulier, s’est retrouvé en pied de bas et a lancé quelques piques. Entre autres, sur les visages à la Madame Tussauds (comprendre: de cire) de certaines vedettes assises dans la salle, et sur Rihanna et Drake («Ils devraient sortir ensemble! Oh, ils l’ont déjà fait? Et comment ça s’est passé?»). Il a aussi noté qu’avec Trump à la présidence, l’avenir était tout sauf certain.

Dans la même lignée, J-Lo première présentatrice du lot, a cité l’écrivain prix Nobel Toni Morrison, qui dit qu’«en des temps sombres comme ceci, les artistes doivent faire leur travail». Sous-entendu : contester. Elle a ensuite remis le titre de Révélation à Chance the Rapper, qui, comme son nom l’indique, est un rappeur – et chanceux. Le Chicagoan de 23 ans a coiffé au poteau, notamment, le populaire duo des Chainsmokers et a «revendiqué la victoire au nom de Dieu», remerciant ce dernier pour «sa mère, son père et Chicago». Il est remonté sur scène pour cueillir le gramophone du Meilleur album rap pour Coloring Book, battant cette fois Kanye West.

Sinon, parmi les autres présentations, un John Travolta recouvert de bijoux s’est exclamé : «Diantre, d’où sort tout ce bling?» avant de se qualifier de cowboy urbain, et de présenter «le duo le plus dynamique depuis Danny et Sandy» [lire: de Grease], à savoir Keith Urban et Carrie Underwood.

 

 

 

Twenty One Pilots Grammy

À noter aussi: un des groupes chouchou de la soirée et de l’année tout court, Twenty One Pilots, a obtenu le prix de la Meilleure interprétation pop pour son tube, Stressed Out. Ni d’une ou de deux, ils ont enlevé leurs pantalons avant de monter sur scène en boxers et en bas. Explications du geste? À l’époque où ils étaient jeunes, cassés, sans sous, mais avec des rêves tout plein, ils ont organisé une soirée de visionnement de la cérémonie des Grammy avec des potes. Et tout le monde était en bobettes dans la place. «Josh [Dun, le batteur] s’est tourné vers moi et m’a dit : “Si jamais on gagne un de ces prix un jour, c’est habillés comme ça qu’on devrait aller le chercher”», a élaboré le chanteur Tyler Joseph. Et voilà. Le message: «Vous tous qui regardez ça à la maison, vous pourriez être les prochains.»

«Je m’excuse d’avoir sacré. J’aime vraiment, vraiment George Michael.» – Adele, recevant le Grammy de la Meilleure chanson pour Hello et revenant sur les «f*ck!» lancés durant son hommage au regretté artiste

Question prestations: le Torontois The Weeknd, de son vrai nom Abel Tesfaye, et les gars de Daft Punk ont interprété I Feel it Coming dans un décor fait d’icebergs, de lasers et de lumières glacées. Correct.

Aussi: le rouquin musicien Ed Sheeran, qui fera paraître le 3 mars son troisième album, coiffé d’un signe de division (après celui d’addition et de multiplication), a joué son nouveau simple,  le follement accrocheur, Shape of You, avec sa guit acoustique et ses pédales de loop.

Katy Perry, cheveux bleachés, petites lunettes à la Lennon, costard blanc, a chanté dans un décor de petite maison Chained to the Rythm, accompagnée par Skip «petit-fils de Bob» Marley. La pop star a terminé son numéro en lançant un «No hate

Dans une lignée politique nettement plus prononcée et bienvenue, les vétérans de A Tribe Called Quest ont lancé un message au président «Agent Orange», scandant We The People, rappelant le traitement réservé par le milliardaire aux Mexicains, aux pauvres, aux homosexuels, aux Noirs, aux musulmans et concluant avec le cri de ralliement: «Resist! Resist! Resist

Beyoncé Grammy

 

 

On ne saurait passer sous silence le numéro le plus attendu, peut-être, celui de Beyoncé. La superstar enceinte, toute d’or vêtue, a offert une prestation somme toute sobre, interprétant Love Drought, chanson de relations teintées de mensonges et doutes, et Sandcastles. Queen B (soit celle qu’Adele a dit vouloir avoir pour maman) s’est illustrée avec son Lemonade dans la catégorie de l’Album urbain contemporain.

En rafale: Lady Gaga s’est pitchée dans la foule, parmi les flammes pendant le numéro avec Metallica, sauf qu’on n’entendait pas le micro de James Hetfield durant la première moitié de Moth Into Flame, une pièce tirée du plus récent album de la formation, Hardwired… to Self-Destruct, paru en novembre.

Bruno Mars a mis de la vie dans la place avec That’s What I Like, un morceau où il énumère tout ce qu’il aime (le champagne, le homard, le sexe à côté du foyer, les diamants, les draps de soie, les virées de magasinage à Paris. Les choses simples de la vie.) La star hawaïenne du funk s’est repointée plus tard pour un énergique hommage à Prince.

Toujours du côté des hommages, celui aux Bee Gees a réuni plein de jeunes étoiles, dont Demi Lovato et la chanteuse soul Andra Day, qui ont mis des paillettes pour Stayin’ Alive, Tragedy, et Night Fever. Le groupe country Little Big Town s’est quant à lui demandé «Comment profond est votre amour?» Pour la musique, immense.

 

 

 

 

 

Getty ImagesChance the Rapper

La 59e soirée des Grammy, animée par James Corden, récompensera les artisans de la musique dimanche le 12 février.

 

 

Voici les gagnants dans les grandes catégories.

Album de l’année:
*GAGNANT* 25 — Adele
Lemonade — Beyoncé
Purpose — Justin Bieber
Views — Drake
A Sailor’s Guide To Earth — Sturgill Simpson

Enregistrement de l’année (qui récompense un titre):
*GAGNANT* Hello — Adele
Formation — Beyoncé
7 Years — Lukas Graham
Work — Rihanna avec Drake
Stressed Out — Twenty One Pilots

 

 

 

Chanson de l’année (qui récompense des auteurs-compositeurs):
Formation — Khalif Brown, Asheton Hogan, Beyoncé Knowles & Michael L. Williams II (Beyoncé)
*GAGNANT* Hello — Adele Adkins & Greg Kurstin (Adele)
I Took A Pill In Ibiza — Mike Posner (Mike Posner)
Love Yourself — Justin Bieber, Benjamin Levin & Ed Sheeran (Justin Bieber)
7 Years — Lukas Forchhammer, Stefan Forrest, Morten Pilegaard & Morten Ristorp (Lukas Graham)

 

 

 

Meilleur nouvel artiste:
Kelsea Ballerini
The Chainsmokers
*GAGNANT* Chance The Rapper
Maren Morris
Anderson .Paak

 

 

 

Meilleur album pop:
*GAGNANT* 25 — Adele
Purpose — Justin Bieber
Dangerous Woman — Ariana Grande
Confident — Demi Lovato
This Is Acting — Sia

 

 

 

Meilleure performance pop solo:
*GAGNANT* Hello — Adele
Hold Up — Beyonce
Love Yourself — Justin Bieber
Piece By Piece (Idol Version) — Kelly Clarkson
Dangerous Woman — Ariana Grande

 

 

 

Meilleure performance pop duo/groupe:
Closer — The Chainsmokers avec Halsey
7 Years — Lukas Graham
Work — Rihanna avec Drake
Cheap Thrills — Sia avec Sean Paul
*GAGNANT* Stressed Out — Twenty One Pilots

 

 

 

Meilleur enregistrement dance:
Tearing Me Up — Bob Moses
*GAGNANT* Don’t Let Me Down — The Chainsmokers avec Daya
Never Be Like You — Flume avec Kai
Rinse & Repeat — Riton avec Kah-Lo
Drinkee — Sofi Tukker

 

 

 

Meilleur album dance/électronique:
*GAGNANT* Skin — Flume
Electronica 1: The Time Machine — Jean-Michel Jarre
Epoch — Tycho
Barbara Barbara, We Face A Shining Future — Underworld
Louie Vega Starring…XXVIII — Louie Vega

 

 

 

Meilleur album rock:
California — Blink-182
*GAGNANT* Tell Me I’m Pretty — Cage The Elephant
Magma — Gojira
Death Of A Bachelor — Panic! At The Disco
Weezer — Weezer

 

 

 

Meilleur album de musique alternative:
22, A Million — Bon Iver
*GAGNANT* Blackstar — David Bowie
The Hope Six Demolition Project — PJ Harvey
Post Pop Depression — Iggy Pop
A Moon Shaped Pool — Radiohead

Meilleur album contemporain:
*GAGNANT* Lemonade — Beyoncé
Ology — Gallant
We Are King — KING
Malibu — Anderson .Paak
Anti — Rihanna

Meilleur album R&B:
In My Mind — BJ The Chicago Kid
*GAGNANT* Lalah Hathaway Live — Lalah Hathaway
Velvet Portraits — Terrace Martin
Healing Season — Mint Condition
Smoove Jones — Mya

Meilleur album rap:
*GAGNANT* Coloring Book — Chance The Rapper
And the Anonymous Nobody — De La Soul
Major Key — DJ Khaled
Views — Drake
Blank Face LP — ScHoolboy Q
The Life of Pablo — Kanye West

Meilleur album country:
Big Day In A Small Town — Brandy Clark
Full Circle — Loretta Lynn
Hero — Maren Morris
*GAGNANT* A Sailor’s Guide To Earth — Sturgill Simpson
Ripcord — Keith Urban

 

 

Meilleure bande-sonore de type compilation pour un média visuel:
Amy — (artistes variés)
*GAGNANT* Miles Ahead — Miles Davis & artistes variés)
Straight Outta Compton — (artistes variés)
Suicide Squad (Collector’s Edition) — (artistes variés)
Vinyl: The Essentials Season 1 — (artistes variés)

 

 

 

Meilleure bande sonore pour un média visuel:
Bridge of Spies — Thomas Newman, composer
Quentin Tarantino’s The Hateful Eight — Ennio Morricone, compositeur
The Revenant — Alva Noto & Ryuichi Sakamoto, compositeur
*GAGNANT* Star Wars: The Force Awakens — John Williams, compositeur
Stranger Things Volume 1 — Kyle Dixon & Michael Stein, compositeur
Stranger Things Volume 2 — Kyle Dixon & Michael Stein, compositeur

 

 

Meilleur vidéoclip:
*GAGNANT* Formation — Beyoncé
River — Leon Bridges
Up & Up — Coldplay
Gosh — Jamie XX
Upside Down & Inside Out — OK Go

 

 

Meilleur film musical:
I’ll Sleep When I’m Dead — Steve Aoki
*GAGNANT* The Beatles: Eight Days A Week The Touring Years — (The Beatles)
Lemonade — Beyoncé
The Music Of Strangers — Yo-Yo Ma & The Silk Road Ensemble
American Saturday Night: Live From The Grand Ole Opry — (artistes variés)

 

 

La soirée des prix Grammy est riche en émotions, en trophées et en prestations.

Voici les meilleurs moments de la soirée, en gifs animés.

La spectaculaire entrée de James Corden lors du numéro d’ouverture.
James Corden

Céline Dion sur le tapis rouge.
celine dion grammys

La performance de Beyoncé sur le thème de la maternité, elle qui a récemment annoncé être enceinte de jumeaux.beyonce grammys

Et la réaction de Blue Ivy.
blue ivy grammys

Blue Ivy, qui vole encore la vedette, alors que sa maman Beyoncé remporte le prix du meilleur album contemporain pour Lemonade.blue ivy grammys

Quand les membres de Twenty One Pilots ont enlevé leurs pantalons pour aller chercher leur trophée.
twenty one pilots grammys

La performance du chanteur canadien The Weeknd avec le duo français Daft Punk.
the weeknd grammys

Quand James Corden est arrivé dans sa voiture de «carpool karaoke».
james corden grammys

Adele qui arrête le spectacle pour recommencer sa chanson en hommage à George Michael. La deuxième prise était la bonne.
adele grammys

Quand James Corden a trouvé son père…avec Heidi Klum!
james corden grammys

Et sa mère avec Nick Jonas!
nick jonas grammys

Le micro défectueux de James Hetfield n’aura pas empêché Lady Gaga et Metallica d’offrir une solide performance.lady gaga metallica

Céline Dion remettant le prix de meilleure chanson de l’année à Adele, pour Hello.
celine dion grammys

Celine Dion Adele

Rédigé par Régis Baillargeon

Publié dans #Musique

Repost 0
Commenter cet article