Publié le 28 Septembre 2016

 

 

La formation post-rap Dead Obies est citée dans cinq catégories : artiste de l’année, prix du public, spectacle de l’année, vidéo de l’année pour Aweille! et album rap de l’année pour Gesamtkunstwerk.

Après que Loud Lary Ajust eut été sacré artiste de l’année au Gala de l’alternative musicale indépendante du Québec (GAMIQ) l’an dernier, l’honneur pourrait de nouveau revenir au rap québécois cette année puisque Dead Obies, Brown et Koriass sont en lice pour le titre, à moins que ce ne soit la folk-pop de Rosie Valland ou de Safia Nolin qui l’emporte.

Cette dernière – qui, rappelons-le, est également en tête des nominations en vue des galas de l’ADISQ – fait aussi bonne figure avec quatre nominations, dont celles pour l’album folk de l’année avec Limoilou, pour le vidéo de l’année avec Noël partout ainsi que pour l’auteur-
compositeur de l’année, un prix qui pourrait aussi être remporté par Marie-Ève Roy, Mathieu Bérubé, Philémon Cimon ou Rosie Valland.

 

Celle-ci est aussi en nomination quatre fois, y compris pour l’album pop de l’année avec Partir avant et l’EP pop de l’année avec Nord-Est. Il en va de même pour Koriass, qui pourrait être récompensé pour son EP rap Petit Love (aussi nommé du côté de la couverture d’album de l’année) et pour son album rap Love Suprême.

Animé par le duo d’humoristes Sèxe Illégal (d’ailleurs nommé dans la catégorie de l’album rock de l’année pour Rock danger), le 11e GAMIQ se tiendra le 27 novembre au Cabaret du Lion d’Or. Ariane Zita, Le Couleur, Laura Sauvage, La Bronze, UUBBUURRUU, Les Indiens, Never More Than Less, Simon Kingsbury, O Linea et Krief proposeront des performances musicales.

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Régis Baillargeon

Publié dans #Musique

Repost 0

Publié le 26 Septembre 2016

 

 

Jesse Mac Cormack et Royal Canoe

Dans l’tapis
Les Deuxluxes
Springtime Devil
Note: * * * *

 

 

 

 

 

 

 

Totale réussite
The Veils
Total Depravity
Note: * * * *

Quand on nomme son album Total Depravity, mieux vaut tenir sa promesse. Offrir quelque chose de vraiment sale, pas juste de faussement subversif. Les Veils passent le test – grâce, entre autres, au frontman Finn Andrews, qui semble habité par l’esprit de Nick Cave (rare qualité) et qui emprunte à son vénérable aîné l’amour des preaches apocalyptiques et des ambiances tordues et hantées. Le résultat, sombre noir foncé, confirme la qualité étoilée de ce band basé à Londres qui compte David Lynch parmi ses fidèles. Et vous aussi, peut-être. – Natalia Wysocka

 

 

 

 

 

 

Conquête
Jesse Mac Cormack
After the Glow
Note: * * * 1/2

Voilà, il nous a conquis, ce troisième EP du talentueux artiste montréalais Jesse Mac Cormack. Les cinq chansons qui le composent rappellent parfois les Barr Brothers (la mélancolique pièce-titre et les bluesy Addict et Death Row), tantôt Arcade Fire (les accrocheuses Repeat et Never Enough). Bref, elles laissent présager que Mac Cormack pourrait marcher dans les traces des grands d’ici. Les arrangements maîtrisés, la voix mélancolique et les mélodies riches donnent envie d’en entendre encore plus. – Jessica Émond-Ferrat

 

 

 

 

 

 

 

 

Enfin de retour
Royal Canoe
Something Got Lost Between Here and the Orbit
Note: * * * 1/2

Le sextuor indé de Winnipeg Royal Canoe nous revient (enfin!) avec son style très rythmique, sa folie des claviers et ses voix de fausset. On retrouve la recette de son album d’il y a trois ans, Today We’re Believers. Les qualités techniques des six musiciens sont mises en avant avec des métriques asymétriques et de nombreux changements de tempo. Les pièces n’en sont pas moins accrocheuses avec des arrangements léchés et de nombreuses couches sonores. Une attente qui en valait la peine. – Dominique Cabron-Goulet

Voir les commentaires

Rédigé par Régis Baillargeon

Publié dans #Album CD

Repost 0

Publié le 21 Septembre 2016

 

 

Le DJ et compositeur montréalais Kaytranada a fait mordre la poussière à Carly Rae Jepsen, Grimes ainsi qu'aux sept autres artistes qui se disputaient le prix Polaris en repartant avec les honneurs lundi soir.

Grâce à son dernier opus de musique électronique - 99,9 %, Louis Kevin Celestina, alias Kaytranada, a pu quérir son prix à Toronto, coiffant aussi au passage Black Mountain (IV), Bashia Bulat (Good Advice), Jessy Lanza (Oh No), PUP (The Dream Is Over), Andy Shauf (The Party), U.S. Girls (Half Free) et White Lung (Paradise), qui se trouvaient dans la courte liste des finalistes.

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Régis Baillargeon

Publié dans #musique

Repost 0

Publié le 21 Septembre 2016

 

On est les nouveaux Robert Charlebois, les nouveaux Beau Dommage!», avait clamé Koriass au spectacle d’ouverture des Francofolies, qui mettait en vedette les formations hip-hop Dead Obies, Loud Lary Ajust, Brown et Alaclair Ensemble.

La comparaison se poursuit, étant donné que Koriass se joint à ces deux derniers groupes de rap québécois pour une tournée intitulée L’Osstidtour, un clin d’œil à L’Osstidcho.

L’Osstidtour, qui comptera une dizaine de spectacles, commencera le 12 novembre à Gatineau et s’achèvera à Montréal, au Club Soda, le 28 janvier.

Voir les commentaires

Rédigé par Régis Baillargeon

Publié dans #musique

Repost 0

Publié le 19 Septembre 2016

 

Le duo Les sœurs Boulay, qui faisait paraître il y a près d’un an son deuxième album 4488 de l’Amour, a lancé vendredi un mini-album numérique comprenant quatre nouvelles chansons.

Le EP, intitulé Lendemains, est une fois de plus réalisé par Philippe B, lequel signe également une des pièces, Déjeuner.

Le mini-album numérique de Stéphanie et Mélanie Boulay est déjà disponible sur iTunes et sur Bandcamp.

 

L’une des chansons, Mamie, mamie, fait par ailleurs l’objet d’un vidéoclip :

Voir les commentaires

Rédigé par Régis Baillargeon

Publié dans #Musique

Repost 0

Publié le 14 Septembre 2016

 

À l'aube de la sortie de leur deuxième opus, A Wider Space, les membres du groupe Groenland semblent plus assumés et matures que jamais.

A Wider Space a été créé sur les chapeaux de roues. «On a arrêté les shows pour pouvoir faire un album, parce qu'on n'avait pas le temps en tournée», explique Sabrina Halde, la chanteuse du groupe.

Attablée dans un restaurant de l'arrondissement du Plateau-Mont-Royal avec l'autre moitié du noyau de Groenland, Jean-Vivier Lévesque, Sabrina Halde relate que ces mois de création n'ont pas été de tout repos. «J'ai trouvé ça vraiment dur jusqu'à la dernière journée du studio», confie-t-elle.
Le résultat est pourtant lumineux, joyeux, avec des accents électros irrésistibles qui surprennent de la part du groupe derrière The Chase.

 

«On ne voulait pas refaire le premier disque, mais on ne voulait pas trop s'en éloigner non plus, explique Jean-Vivier Lévesque. On a toujours été attirés par l'électro, on n'avait pas été "game" d'en intégrer avant, mais là on y va.»

Sous les sonorités électroniques demeure le piano, instrument de prédilection des deux musiciens, toujours accompagnés des superbes arrangements de la violoncelliste Mariane Bertrand, des violonistes Fanny C. Laurin et Ariane Gruet-Pelchat, du bassiste Simon Gosselin et du batteur Jonathan Charette.

 

 

LES DEUX PIEDS SUR TERRE

 

Ce deuxième album marque le début d'une nouvelle étape pour Groenland, dont les membres ont appris à mieux se connaître et à grandir au fil des mois passés sur la route.

«Je n'ai plus les mêmes rêves qu'avant. Je voulais faire le tour du monde, mais j'ai réalisé qu'un mois de tournée en Europe, c'était plus qu'assez», s'exclame en riant Sabrina Halde.

Terminées aussi, les folies de grandeur des premiers jours. «On se disait naïvement qu'on voulait être le meilleur band de l'histoire. Je ne me dis plus ça pantoute, je veux juste que le monde aime ma musique», affirme Jean-Vivier Lévesque.

Le groupe espère participer à de grands festivals en Europe l'année prochaine, mais Sabrina Halde ne se projette pas trop dans l'avenir.

«L'envergure n'a plus d'importance. Ce qui m'importe, ce sont les gens qui viennent me dire que notre musique leur fait du bien, que ça les aide», explique-t-elle.

Finalement, tous deux s'entendent pour dire que le groupe a un souhait précis: «que les gens aiment l'album et que nos salles ne soient pas vides. Sinon, moi je rentre chez nous», lance Jean-Vivier Lévesque, sous les éclats de rire de Sabrina Halde.

 

L'album A Wider Space de Groenland sera disponible le 16 septembre.

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Régis Baillargeon

Publié dans #Musique

Repost 0

Publié le 13 Septembre 2016

 

 

 

Virage moderne

 

They Call Me Rico
This Time
Note: * * *

La chanson-titre de This Time, qui est aussi la première de l’album, donne le ton. Rico (de son vrai nom Frédéric Pellerin) reste fidèle à son style folk-blues, en ajoutant toutefois une touche beaucoup plus rock à ses chansons, donnant un grand coup de fraîcheur à un style musical qui sonne habituellement comme une musique d’une autre époque. Sur la chanson Treat Me Like a Dog, Rico se la joue rockeur américain très assumé. Sur la pièce We’ll Meet Again, il se fait plutôt doux et mélancolique. Un album à la fois vintage et moderne qui plaira à plusieurs générations. – Virginie Landry


 
 
 
 

 

 

 

 

Pas géant

 

Young the Giant
Home of the Strange
Note: * * 1/2

Parce qu’on aime bien le indie rock, on n’a pas trouvé ce troisième album des Californiens trop désagréable à écouter. Certains morceaux, notamment, Amerika et Art Exhibit, rappellent Grizzly Bear, groupe qu’on affectionne. Sinon, rien de «géant» dans les 11 chansons de Home of the Strange. Le groupe navigue dans le son pop-rock-festif-osheaguesque sans grande originalité, donnant à nos oreilles une impression de déjà entendu. À écouter si vous aimez les hits indie sans trop vous soucier de la singularité de l’artiste. Sinon, mieux vaut ressortir vos albums des Ours. – Marie-Lise Rousseau

 

 

 

 

 

 

Camomille cajun

 

Charlélie Couture
Lafayette
Note: * * 1/2

Le peintre-chanteur Charlélie Couture réalise un rêve «vieux de 30 ans» avec cet album apprêté à la sauce cajun. Décidément ancré dans les sonorités de la Louisiane, Lafayette est une fête dédiée à la culture unique qui s’y est développée. Pour ce Lorrain aujourd’hui établi à New York, il fallait du cran pour chanter au rythme du bayou et, malgré la difficulté de l’entreprise, ChaCo relève le défi avec brio. Mais l’album finit par manquer de relief à force de toujours puiser à la même source. Après trois écoutes, l’ensemble devient déjà fade : mauvais signe, pour une musique d’habitude si épicée… – Sébastien Tanguay

 

 

 

 

 

 

Longueurs

 

Sébastien Lafleur
L’album du vent
Note: * * 1/2

La pop raffinée et soignée de Sébastien Lafleur se caractérise par des sons électros bien placés ainsi qu’une poésie un peu absurde dont on ne comprend pas tout le temps le sens. Ajoutez à ça que L’album du vent compte beaucoup de chansons (13), lesquelles durent presque toutes plus de quatre minutes, et on se retrouve avec un opus non seulement long, mais qui comprend parfois quelques longueurs. Toutefois, si ce n’est pas tout le monde qui sera en mesure d’apprécier la musique et les textes de Lafleur, on vous suggère de lui donner une chance et d’en juger par vous-mêmes. – Virginie Landry

Voir les commentaires

Rédigé par Régis Baillargeon

Publié dans #Album CD

Repost 0

Publié le 12 Septembre 2016

 

Une «femme dangereuse» a choisi d'insérer Montréal dans l'itinéraire de sa tournée nord-américaine qui s'amorcera au début de 2017. Ariana Grande foulera la scène du Centre Bell, le 6 mars prochain, dans le cadre de sa tournée Dangerous Woman.

Sur les réseaux sociaux, la jeune Américaine de 23 ans a dévoilé une série de 36 concerts presque exclusivement offerts aux États-Unis. Celui proposé dans la métropole sera le seizième. Il aura lieu le lendemain d'un rendez-vous à Toronto.

C'est le 2 février à Phoenix, en Arizona, que s'amorcera le périple d'Ariana Grande, forte de son album Dangerous Woman lancé en mai dernier. En plus de la pièce-titre, on retrouve sur ce disque Side By Side, une collaboration avec Nicki Minaj.

 

 

UNE COMÉDIE ET UN HOMME

 

Avant de faire danser et chanter ses admirateurs dans divers amphithéâtres, Ariana Grande doit défendre le rôle de Penny pourHairspray Live!, une version de la célèbre comédie musicale qui sera diffusée par NBC en décembre.

Les nouvelles se bousculent pour les admirateurs de l'artiste. Plus tôt cette semaine, la Floridienne a partagé une photo d'elle et du rappeur Mac Miller s'enlaçant sur son compte Instagram, officialisant du même coup sa relation avec l'Américain.

Elle a aussi joué à la femme torride en compagnie de Nicki Minaj pour la sortie du clip de la chanson Side By Side.

Voir les commentaires

Rédigé par Régis Baillargeon

Publié dans #musique

Repost 0

Publié le 7 Septembre 2016

 

Beyoncé a profité de son 35e anniversaire, célébré le dimanche 4 septembre, pour mettre en ligne le clip de Hold Up, nouvel extrait de son album Lemonade.

Une semaine après son passage très remarqué et applaudi aux MTV Video Music Awards, l'artiste américaine dévoile le très esthétique Hold Up.

La chanteuse avait d'ailleurs interprété le morceau le 28 août dernier sur la scène des MTV VMAs, dans un medley incluant également Pray You Catch MeFormationSorry et Don't Hurt Yourself.

 

Ce soir-là, la star de la pop avait remporté huit trophées, dont celui du meilleur clip vidéo féminin pour Hold Up.

Voir les commentaires

Rédigé par Régis Baillargeon

Publié dans #musique

Repost 0

Publié le 6 Septembre 2016

 

 

Qui dit automne dit nouvelle fournée d’albums québécois à se mettre sous la dent (ou dans les oreilles). Métro en porte quelques-uns à votre attention.

 

 

 

 

CAHIER Musique Valaire philippe-arsenault_c100Valaire
Le quintette électro-pop Valaire (qui a laissé tomber le «Misteur» de son identité d’origine) s’est rendu jusqu’à La Nouvelle-Orléans pour donner naissance à son nouvel album, Oobopopop. Et à en juger par les premiers extraits – dont la dansante et ensoleillée Apata Palace, sur laquelle on peut entendre  Pierre Kwenders et Kahli Abdu –, l’opus devrait en faire bouger plus d’un!
Sortie prévue le 16 septembre

 

 

 

 

 

CAHIER Musique KROY Credit LePigeon_c100KROY

On a déjà entendu la voix enchanteresse de Camille Poliquin sur le premier album de son duo Milk & Bone (entre autres), mais c’est en solo qu’elle se lance cette fois, sous le nom de KROY, avec l’album SCAVENGER. Le premier extrait, River, laisse présager une électro-pop planante en anglais, qui ne déplaira certes pas aux amateurs de Milk & Bone, lequels se trouveront en terrain connu.
Sortie prévue le 23 septembre

 

 

 

 

 

 

CAHIER Musique Lisa Leblanc_c100Lisa LeBlanc
Après un premier opus éponyme en français et l’EP Highways, Heartaches and Time Well Wasted (dans la langue de Shakespeare), Lisa LeBlanc sera de retour avec un troisième album, Why You Wanna Leave, Runaway Queen? Comme les gars de Valaire, la bien-aimée chanteuse acadienne s’est évadée aux États-Unis, de Nashville à New York en passant par la Louisiane, pour pondre les pièces majoritairement écrites en anglais et décrites comme «rock, folk, blues, classic rock, avec une touche de spaghetti western». On peut déjà s’en faire une petite idée avec l’évocateur premier extrait, Dump the Guy ASAP.
Sortie prévue le 30 septembre

 

 

 

 

CAHIER Musique Alexandre Poulin_c100Alexandre Poulin
Celui qui a le chic pour signer des textes qui s’écoutent comme de petites histoires revient avec un troisième disque, Les temps sauvages, dont une première pièce, Nos cœurs qui battent, vient d’être dévoilée. Celle-ci laisse présager des mélodies et des arrangements plus étoffés que le folk plus dépouillé qu’on connaissait de l’artiste – on notera d’ailleurs que Guido Del Fabbro et Mathieu Perreault ont coréalisé l’album avec Poulin –, mais la poésie finement ciselée est toujours bien présente dans les mots de l’artiste.
Sortie prévue le 4 novembre

 

 

 

 

 

Entrevue avec Alex Nevsky, pour la sortie de son deuxième album. in Montreal on August 21, 2013.

Alex Nevsky
De finaliste aux Francouvertes à coach à La Voix, Alex Nevsky est désormais l’un des visages les plus connus de la scène musicale auprès du jeune public québécois. Le premier extrait de son troisième album à venir, Polaroid, laisse à penser que sa popularité ne faiblira pas, et que la nouvelle offrande risque d’être composée de pièces pop aussi accrocheuses que ses précédents tubes On leur a fait croire et Les coloriés.
Sortie prévue en octobre.

 

 

 

Et aussi…

  • Catherine Durand. Sortie prévue le 9 septembre.
  • Daniel Lavoie. Sortie prévue le 9 septembre.
  • Les Hay Babies. Sortie prévue en octobre.
  • Peter Peter. Sortie prévue en octobre.
  • Antoine Corriveau. Sortie prévue en octobre.
  • Chocolat. Sortie prévue en novembre.

Voir les commentaires

Rédigé par Régis Baillargeon

Publié dans #Album CD

Repost 0