Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #chronique musicale tag

Publié le 18 Septembre 2017

 

Je viens d'avoir une révélation de taille ! Pierre Lapointe est un génie ! Un vrai de vrai ! Un poète remarquable occupant ici son espace entre Charles Baudelaire et Louis-Ferdinand Céline. Spéléologue des abimes de l'être, explorateur des profondeurs de l'âme humaine, en fait, la sienne ! Tout comme moi, et tant d'autres, il ne parle jamais que de lui et c'est là le secret de l'universalité, tout comme le nationalisme culturel provoque l'intérêt du tourisme à l'international. Il faut cesser de confondre nationalisme et exclusion, nationalisme et racisme. Nationalisme et ethnocentrisme.

Par pur hasard, comme d'habitude, fouinant chez internet, je suis tombé sur une annonce du prochain album de Pierre Lapointe chez VOIR, et comme il y avait un extrait disponible j'ai cliqué et je l'ai vu ! Incroyable ! André Breton l'eût adoré ! Dandy parfait, parfaitement et sobrement vêtu d'une chienne verte, debout, blanches bottines molles aux pieds, légèrement incliné vers l'avant comme le mat du Stade Olympique de Montréal, devant un décor surréaliste à la Dali, élégamment figé en mannequin de vitrine, récitant sans éclat de voix un long poème atone toutefois percé d'une lucidité vivide et cruelle, mais belle, si belle qu'elle fait éclater la gangue morne l'enserrant tel un corset, un suaire rigide autour de la poésie de son âme qu'il projette maintenant en strophes retenues, crachées de mots mordus, dents serrées autour de la sombre idée d'un lui-même détesté qu'il finit par presqu'aimer en un long, mélodieux et lumineux roucoulement. Si on dit qu'une image vaut mille mots, une mélodie en vaut une infinité. Bref ! Cette chanson est une oeuvre magistrale et magnifique !

Voici le premier extrait de : LA SCIENCE DU COEUR, tiré de l'album éponyme à paraitre en octobre prochain chez Archambault.

Tu détestes ta jeunesse tes beaux cheveux blonds juvéniles

qui descendent comme la vie près du mouvement de tes cils

Tu détestes ceux qui grâce à l'amour ne sont plus les mêmes

Tu préfères dire je t'aime à grands coups de bouquet de haine

Tu n'es pas certain d'être bien mais jamais tu ne l'avoueras

Avoir des gestes qui font rêver c'est tout ce qui compte ici-bas

Les magiciens des temps modernes savent bien comment mentir

comment fabriquer le beau en tuant quelques souvenirs

Tes amis sont bien mais tu comprends le mal du grand Savoir

que même eux ne pourraient goûter malgré leur force noire

Tous ensemble vous jouerez sans malaise aux grands enfants blasés qui tanguent de la tête sur des rythmes fantomatiques saccadés Tu repenses à tes amours à tous ceux que tu as baisé

à quel point ils avaient l'air heureux d'avoir pu te consommer

Tu as pris un verre de trop mais c'était pour équilibrer

les sensations provoquées par tes rêveries colorées

S'étourdir est un remède facile quand l'âme a la nausée

face aux complications répétées par la vie imposées

Tu danses muet près de ton ami celui qui sait te parler

te raisonner quand tes larmes reviennent au pas comme une armée

C'est le seul moyen que tu as pu trouver pour oublier

le poids de la solitude qui revient sans cesse te hanter

Tu ne sais pourquoi mais même les mouvements dictés par ton coeur font que tu te sens abandonné au milieu de tes peurs

Crois-tu qu'un jour malgré tout tu seras capable d'aimer

Seul moyen possible de le savoir c'est de recommencer

La science du coeur est un objet d'abstraction propulsée

par la volonté qu'ont les gens tristes à se laisser toucher

Ça fait déjà quatre jours que tu n'as pas dormi

Dans ta tête de la musique résonne, te réveille dans la nuit

comme si ta peine avait donné naissance à une symphonie

Est-ce là le signe annonciateur d'une prochaine folie

Tu repenses à ta grand-mère, te dis qu'elle t'a vraiment aimé

Tu revois sa couche pleine venant tout juste de déborder

Le contraste est trop mince entre début et finalité

Mais tu te résignes sans peine devant cette fatalité

Tu regardes tes vêtements cette image immaculée

que tu projettes sans vouloir comme un jeune enfant surdoué

Tu te dis qu'un jour c'est certain tout ça sera démodé

que chacun des trophées que tu portes brûlera dans l'éternité

que ton corps devenu flasque et faible aura tout effacé

les traces de ta jeunesse les traces trop fragiles de l'été...

Je découvre Pierre Lapointe en un véritable artiste passionné d'art et de beauté*, peintre surréalistement hyperréaliste peignant avec les mots sur des toiles musicales. Je crois qu'il ira au cinéma bientôt, acteur et réalisateur, peut-être au théâtre aussi, comédien et metteur en scène, aussitôt que notre cinéma et notre théâtre ne ressembleront plus à de la télévision commerciale, et que les cinéastes, et les dramaturges, pourront redevenir créateurs d'art. Il me manque le temps des Beaux-Dimanches à Radio-Canada, de son théâtre tellement intelligent de sensibilité et de l'immense talent de tous ceux qui y travaillaient. Tous passionnés ! Tous !

*La beauté en art peut être laide si la laideur est parfaite et chargée d'âme. Rien à voir avec la beauté plastique de l'enveloppe vide, quoique, si elle est parfaitement et absurdement vide...

 

 

Bonne semaine à tous.

Voir les commentaires

Rédigé par Régis Baillargeon

Publié dans #Chronique musicale

Repost 0

Publié le 6 Septembre 2017

 

Le mois de septembre à Montréal pourrait tout aussi bien être dédié à Katy Perry.

La chanteuse pop fera son entrée au musée Grévin le 7 septembre, alors que sa statue de cire sera dévoilée au grand public.

Il a fallu six mois au sculpteur Éric Saint Chaffray pour créer la statue de Katy Perry avec l’aide d’archives visuelles.

Le seul indice qui a été dévoilé au sujet de son sosie de cire est qu’il porte une de ses tenues emblématiques de sa tournée mondiale Prismatic World Tour de 2015. Il faudra cependant attendre le dévoilement officiel pour en connaître davantage.

La statue sera exposée et mise en scène dans la pièce à la thématique de salle de bal aux côtés de Céline Dion, Lady Gaga, Elvis Presley et Michael Jackson.

En plus d’entrer chez Grévin, Katy Perry sera de passage au Centre Bell le 19 septembre. De quoi rassasier ses fans montréalais.

Voir les commentaires

Rédigé par Régis Baillargeon

Publié dans #Chronique musicale

Repost 0

Publié le 5 Septembre 2017

 

 

 

 

 

Malade, la chanteuse Lady Gaga est contrainte de reporter son spectacle de lundi au Centre Bell, a-t-elle publié sur son compte Twitter la soirée même du concert.

«Je suis terriblement désolée, Montréal. Nous devons repousser le spectacle, a-t-elle indiqué. Je ne pourrais pas être plus dévastée de ne pas me produire ce soir. Je chante tout en direct et j’en tire beaucoup de fierté, mais après avoir chanté sous la pluie au Citi Field, je suis tombée malade mais j’ai voulu continuer.»

 

 

 

 

 

 

 

Le promoteur Evenko a confirmé la nouvelle sur Facebook en relayant la publication de la chanteuse. «Nous essayons de trouver une nouvelle date pour le spectacle», a fait savoir la compagnie.

À défaut de pouvoir confirmer une nouvelle date de spectacle, Lady Gaga a offert de payer la pizza aux fans qui se présenteraient devant l’hôtel où elle demeure, le William Gray, situé dans le Vieux-Montréal. «J’envoie de la pizza gratuite à tous les monstres à l’extérieur de mon hôtel», a-t-elle écrit sur Twitter en référence au nom utilisé pour désigner ses admirateur, les «monsters».

 

 

 

La semaine dernière, la vedette internationale était à New York dans le cadre de sa tournée mondiale Joanne. Elle doit maintenant se rendre à Toronto où elle se produira mercredi et jeudi au Air Canada Center.

Voir les commentaires

Rédigé par Régis Baillargeon

Publié dans #Chronique musicale

Repost 0

Publié le 5 Juin 2017

 

MANCHESTER, Royaume-Uni — Ariana Grande est remonté sur scène à Manchester, dimanche, moins de deux semaines après qu’une attaque contre son concert eut fait 22 morts et des dizaines de blessés.

Son spectacle-bénéfice «One Love Manchester» a pour but d’amasser des fonds pour les victimes de cette attaque à la bombe.

Plusieurs artistes se sont ralliés à sa cause, dont Justin Bieber, Coldplay, Robbie Williams et Miley Cyrus.

Visiblement nerveux, les quelque 50 000 admirateurs de la chanteuse se sont rendus au stade de cricket Old Trafford, dimanche, déterminés à se montrer solidaires malgré l’autre attentat qui a frappé le Royaume-Uni la veille, cette fois, à Londres.

Fortement émue, la chanteuse a refoulé ses larmes à de nombreuses reprises.

Avant d’entonner «Timshel», Marcus Mumford, le chanteur du groupe Mumford & Sons, a demandé à la foule de respecter une minute de silence. Il a lancé un «N’aie pas peur, Manchester!».

Selon le Guardian, Grande a chanté en duo avec Chris Martin, de Coldplay, la chanson «Don’t Lock Back in Anger» du groupe Oasis.

Parlant d’Oasis, le spectacle a été rehaussé par la présence d’un invité de marque non-annoncé, l’ancien chanteur du groupe Liam Gallagher. Il a lui aussi chanté en duo avec Martin, reprenant «Live Forever».

Les Black Eyed Peas, Katy Perry, Take That et Pharrell Williams ont aussi participé à ce concert télédiffusé à travers le monde.

Ariana Grande a mis fin au spectacle en interprétant «Over the Rainbow».

Tous les profits iront à un fonds d’urgence mis sur pied par la ville de Manchester et la Croix-Rouge britannique.

Plus tôt dans la journée, les policiers de Manchester ont relâché un homme qui avait été arrêté relativement à l’attentat contre le concert du 22 mai. Ainsi, 11 suspects de terrorisme demeurent détenus sans avoir été identifiés. Aucune accusation n’a encore été portée contre eux.

Dans un communiqué publié après l’attaque, Ariana Grande avait déclaré: «Nous ne les laisserons pas nous diviser, nous ne laisserons pas la haine gagner. Notre réponse à cette violence doit être de nous rassembler, de nous aider, d’aimer plus, de chanter plus fort et de vivre plus gentiment et généreusement que nous ne le faisions auparavant».

Voir les commentaires

Rédigé par Régis Baillargeon

Publié dans #Chronique musicale

Repost 0

Publié le 31 Mai 2017

Un dernier album pour Jean-Pierre Ferland

 

 

Jean-Pierre Ferland planche sur un nouveau disque de compositions originales. L'opus sera le dernier de sa longue et fructueuse carrière, apprend-on grâce à la plus récente édition d'«Échos Vedettes».

«Cet album sera mon testament, et ça va être mon dernier. À 82 ans, je considère qu'il est temps que je m'arrête», a confié l'artiste au magazine.

Le chanteur n'a par contre pas envie de s'imposer une quelconque pression quant à la sortie de ce disque. «Il sera prêt quand il sera prêt!», a-t-il ajouté.

 

Fait officier de l'Ordre du Canada plus tôt en mai, Jean-Pierre Ferland a proposé «Chansons jalouses», son plus récent album et un hommage à de célèbres oeuvres de la francophonie, en novembre.

Voir les commentaires

Rédigé par Régis Baillargeon

Publié dans #Chronique musicale

Repost 0

Publié le 24 Mai 2017

Le bonhomme était bien plus que le chanteur de Soundgarden - 13 choses que vous ne savez (probablement) pas sur Chris Cornell

 

 

Triste nouvelle ce matin pour la gent à carreaux et autres nostalgiques du rock grunge: Chris Cornell, chanteur de Soundgarden, est décédé dans des circonstances toujours nébuleuses.

En attendant que la poussière retombe et que le deuil se fasse, voici 13 faits méconnus à retenir sur l'artiste.

 

1, Il a de quoi en commun avec Madonna et Paul McCartney
Il a lui aussi chanté le thème d'un film de James Bond: «You Know My Name» qu'on retrouve sur «Casino Royale» (2006).

 

2, Il a été nommé aux Golden Globe Awards
Pour sa pièce «The Keeper» qu'on retrouve sur la trame sonore du film Machine Gun Preacher

 

3, Sa voix est incroyable
Ça, on le sait, en effet. Saviez-vous, toutefois, que sa tessiture vocale couvrait jusqu'à quatre octaves? D'ailleurs, le magazine Guitar World l'a déjà coiffé du titre du plus grand chanteur rock du monde en 2013.

 

4, Sa première épouse était également la gérante de son groupe
En 2008, Cornell notait sur son site web qu'il avait finalement obtenu ce qu'il voulait de son divorce: récupérer sa collection de 15 guitares!

 

5, Il a joué dans un film
On le voit apparaitre - comme plusieurs autres musiciens grunge de l'époque - dans la comédie «Singles».

 

6, Il a déjà été mannequin
Pour le designer John Varvatos en 2006

 

7, Il a déjà travaillé dans une poissonnerie lorsqu'il était adolescent
«Ma job était de nettoyer la saloperie et jeter les tripes de poissons», a-t-il confié à Seattle PI en 2006.

 

8, Il a déjà été restaurateur à Paris
Il a ouvert un resto-bar rock en compagnie de sa seconde épouse et son beau-frère tout près des Champs Élisées. Son nom: Black Calavados

 

9, Il a tenté de devenir producteur de films
Il a acheté les droits du livre The Night Stalker, une biographie du tueur en série Richard Ramirez. En 2011, on annonçait que le film allait mettre en vedette James Franco. Ce dernier allait également le réaliser. Le projet est finalement demeuré sur les tablettes.

 

10, Il est le premier chanteur américain à participer à un concert extérieur à Cuba
C'était avec son «super groupe» Audioslave en 2005

 

11, Malgré les critiques tièdes et une rupture houleuse, Chris Cornell espérait relancer Audioslave
Du moins, c'est ce qu'il confiait au magazine Total Guitar en 2015 et à Blabbermouth plus tôt cette année.

 

12, Il a inspiré Johnny Cash
Le fameux Homme en noir a repris «Rusty Cage» de Soundgarden sur son album Unchained (1996).

 

13, Il est mort peu après un concert donné à Détroit avec ses potes de Soundgarden
Ça on le sait aussi, mais voici une des photos prises lors du spectacle. Un moment intense capté par Michael Anthony Adams..

Voir les commentaires

Rédigé par Régis Baillargeon

Publié dans #Chronique musicale

Repost 0

Publié le 15 Mai 2017

 

 

GracieusetéLa directrice de l'école Crescendo, Danielle Tremblay, montera sur scène le 23 mai avec son troisième album pop.

Depuis 34 ans, Danielle Tremblay enseigne le piano dans son école de musique Crescendo de la rue Berlioz, à L’île-des-Sœurs, et souhaite inspirer ses élèves. Elle sera en concert le 23 mai pour dévoiler certains titres de son nouvel album double «Sept».

«Mon école, je l’appelle « mon bateau », car il me permet aussi de faire ma carrière d’auteur-compositrice-interprète», décrit Mme Tremblay.

Si son activité principale reste l’école, elle donne de moins en moins de cours. Au fils des ans, elle s’est entourée d’une douzaine de professeurs qui forment les élèves à divers instruments, ce qui lui permet de trouver du temps pour vivre aussi sa vie d’artiste.

«Ça montre que ce que je dis, je le fais, insiste chanteuse. À travers mon caractère enjoué et mes textes, je pense montrer à quel point la musique apporte beaucoup de plaisir et représente une façon de se libérer».

Elle souhaite être un bon exemple pour ses élèves pour qui, avoir une enseignante passionnée est une motivation pour continuer à faire de la musique. Elle raconte que certains viennent d’ailleurs la voir en concert, d’autres écoutent l’album, ou lui transmettent des messages d’encouragements.

 

 

Écriture
Mme Tremblay commence, en 2002, à avoir de nouvelles mélodies qui lui trottent dans la tête. Elle se met à l’écriture et décide, l’année suivante, de participer au Festival en chanson de Petite-Vallée dans la catégorie «Compositeur». Depuis, l’inspiration ne l’a pas quittée.

Elle en est aujourd’hui à son troisième album double. «Sept», qui propose un volet chansons et un autre instrumental, sera dévoilé lors d’un concert au Balcon Cabaret Music-Hall, dans le Quartier des spectacles.

«En musique, ce chiffre est très important, souligne l’artiste. Vous avez les notes de musique, les figures de silence, les altérations musicales et les principaux signes musicaux comme la clé de sol».

Comme le chiffre sept, elle souhaite porter chance à son public à travers ses paroles positives et encourageantes ainsi que leur donner espoir pour surmonter les épreuves.

 

 

Populaire
Elle assure que son disque rassemble un large auditoire, notamment à travers les différents thèmes.

«Par exemple, ‘Il y a toi’ est une chanson que j’ai écrite pour mon neveu qui passait une adolescence difficile. J’en ai une autre qui parle de l’Alzheimer, qui s’adresse à des personnes plus âgées», raconte Mme Tremblay.

Sa formation en classique a influencé ses pièces, bien que l’album soit plus «pop» que le précédent, avec la batterie qui crée un son plus rythmé. Lors du spectacle, Mme Tremblay sera accompagnée sur scène par une jeune rappeuse pour créer un nouveau style.

D’ailleurs, les diverses sonneries des cellulaires l’inspirent et pourraient faire l’objet d’une prochaine composition inédite.

L’album double «Sept» sera présenté le 23 mai, dès 18h, au Balcon Cabaret Music-Hall, sur la rue Sainte-Catherine ouest, à Montréal.

Voir les commentaires

Rédigé par Régis Baillargeon

Publié dans #Chronique musicale

Repost 0

Publié le 9 Mai 2017

 

 

Les archives du rockeur québécois Michel Pagliaro appartiennent désormais à Bibliothèque et Archives Canada (BAC). L'interprète des succès «J'entends frapper» et «Les bombes» en a fait don, vendredi après-midi, à Gatineau.

Le mentor de l'équipe d'Éric Lapointe à «La Voix» a légué des documents textuels, des photos, des enregistrements et des fichiers sonores de même que vidéo, des affiches et des plaques honorifiques, datés de 1961 à 2016.

À la fin du mois de mars, l'auteure Janette Bertrand a aussi légué ses archives personnelles. Elle a toutefois jeté son dévolu sur Bibliothèque et Archives nationales du Québec.

Parmi les spectacles prévus à son horaire estival, Michel Pagliaro doit se rendre à Woodstock en Beauce, le 1er juillet, où il proposera une formule duo avec Kevin Parent. L'artiste de 68 ans est aussi attendu au Festival western de St-Tite le 9 septembre.

Voir les commentaires

Rédigé par Régis Baillargeon

Publié dans #Chronique musicale

Repost 0

Publié le 1 Mai 2017

Ceux qui décriaient la présence de Louis-Paul Gauvreau à La Voixpeuvent enfin arrêter de ronger leur frein. Le métalleux de Saint-Basile-le-Grand a été évincé lors des demi-finales dimanche soir à TVA.

Son départ a créé la surprise, d’autant plus qu’il avait offert une prestation qui semblait avoir confondu de nombreux sceptiques. SurHurt de Nine Inch Nails, le protégé d’Isabelle Boulay avait réussi à marier douceur (!) et force brute. Mais malgré un choix de chanson parfait, une interprétation bien sentie et plusieurs cris gutturaux, les téléspectateurs ont préféré le Néo-Brunswickois Frank Williams — à 52 % contre 48 %.

En entrevue avec Charles Lafortune après l’annonce des résultats, Louis-Paul a avoué qu’au départ, il était bourré de préjugés envers La Voix, mais qu’au bout du compte, ces derniers étaient tous tombés. Regrette-t-il d’avoir quitté la compétition une semaine trop tôt? «Se lever pour aller à Salut bonjour! le matin, c’est tôt en maudit!» a-t-il lancé.

Ludovick le favori

Outre Frank, la grande finale mettra en vedette Rebecca, David et Ludovick. Le poulain d’Éric Lapointe fait figure de favori après avoir signé la victoire la plus convaincante de l’émission. D’une grande justesse, sa relecture de Drops of Jupiter de Train lui a permis d’obtenir 71 % des votes contre une Désirée qui avait encore une fois joué la carte de «l’écorchure profonde» sur Je ne t’aime plus de Mario Pelchat.

 

Pour le fils de Patrick Bourgeois, un autre sans-faute le week-end prochain et c’est dans la poche. Car on voit mal comment David Marino pourrait lui arracher des points. Le crooner de Pierre Lapointe s’est montré chancelant sur L-O-V-E de Nat King Cole, mais le public lui a pardonné ses quelques fausses notes, au grand dam de Sam Tucker, qui avait fait subir une transformation-choc — et réussie — à Toxic de Britney Spears. Cela dit, on ne s’en fait pas trop pour Mr. Tucker. On le reverra. Pierre Lapointe a d’ailleurs dit qu’il sentait qu’il était prêt à commencer sa carrière «demain matin».

 

Enfin, chez Marc Dupré, Rebecca est sortie grande gagnante du combat des ballades en puissance contre Michaël. Mais à moins d’un cataclysme, son beau parcours s’arrêtera ici.

 

 

 

Les Jackson 5 pour la finale

Un mot sur l’invitée spéciale des demi-finales, Safia Nolin. La chanteuse a bien démarré la soirée en proposant ses pièces La laideuret Igloo en compagnie des huit candidats restants. Joliment mis en scène, le numéro a atteint son apogée quand Éric Lapointe s’est joint au groupe pour Loadé comme un gun.

Fait à signaler, la finale réunira les Jackson, Florida Georgia Line, Matt Holubowski, les Sœurs Boulay, 2Frères et Ruth B, sans compter deux anciennes gagnantes: Valérie Carpentier (2013) et Stéphanie St-Jean (2016).

Voici les quatres finalistes de la voix 5.
Voici les quatres finalistes de la voix 5.
Voici les quatres finalistes de la voix 5.
Voici les quatres finalistes de la voix 5.

Voici les quatres finalistes de la voix 5.

Voir les commentaires

Rédigé par Régis Baillargeon

Publié dans #Chronique musicale

Repost 0

Publié le 19 Avril 2017

 

 

Qui est moindrement fan de Céline Dion a déjà vu Barnev Valsaint. Le Québécois a été de toutes les tournées, de tous les spectacles de la chanteuse depuis qu'il a décroché un contrat comme choriste sur la tournée Let's Talk About Love, en 1999. Celui qui brille aux côtés de la star depuis 18 ans profitait récemment d'une pause de Las Vegas pendant laquelle Céline enregistrait The Voice, où il s'est entretenu avec Le Journal.

De passage à Montréal, là où il habite toujours, il nous a jasé de sa carrière auprès de la chanteuse, de son album solo à venir, de ses collaborations avec Dubmatique et aussi de sa passion pour la photo.

Barnev Valsaint a commencé sa carrière au sein du groupe RnB NoDéjà, en 1993, collaborant à plusieurs reprises avec Dubmatique. Le choriste n'exclut pas d'ailleurs de collaborer de nouveau avec le groupe, qui a émis le souhait de renouer avec la scène.

Il travaille également à un premier album, qui pourrait voir le jour l'an prochain. Celui qui chante le répertoire de Céline depuis presque deux décennies a hâte de faire ses premières armes en solo. «Ça pourrait bien être comme du Bruno Mars, mais en français. Ou du soul, en anglais. Pour l'instant, je fais un mélange de pleins de trucs», confie-t-il à l'autre bout du fil.

Chose certaine, chanter en français est important pour lui. «Les gens me connaissent déjà, ils m'ont supporté beaucoup avec Dubmatique. Pour moi, ce serait important d'avoir un album complet en français, même si je ne sais pas encore si ce sera mon premier projet.»

Barnev Valsaint aussi est devenu au fil des tournées un photographe aguerri. Il expose en ce moment ses plus beaux clichés à la Carnevale Gallery du Caesar's Palace, et est en discussion pour amener l'exposition à Montréal. Céline Dion lui a même acheté une pièce.

Prise d'affection pour lui, elle lui a donné sa bénédiction pour faire de la photo, à condition «qu'il n'arrête jamais de chanter».

 

 

«Ce n'est pas une job»

C'est à sa première tournée avec Céline Dion qu'il est «tombé en amour» avec la photo, puisqu'il voulait immortaliser ce qu'il croyait être sa seule tournée avec la chanteuse.

En 1999, la carrière du jeune homme de 20 ans, dont les parents ont immigrés d'Haïti à Montréal, était en pleine ascension. La chanson Soul Pleureur, une collaboration entre lui et le groupe hip-hop Dubmatique, faisait un tabac. Alors qu'il se trouvait avec les autres membres du groupe, Barnev Valsaint reçoit un appel: il était convié à des auditions pour devenir choriste sur la tournée Let's Talk About Love.

On connaît la suite. Il est aussi de l'aventure à Vegas, où il se produit devant des milliers de spectateurs chaque semaine. Jamais il n'a eu envie de faire autre chose, nous confie-t-il.

«Céline nous traite tellement bien, dit le sympathique gaillard. Je n'ai jamais eu envie de partir. Pour moi, ce n'est pas une job. On a une opportunité de voyager, de faire le tour du monde avec elle. Je n'aurais probablement pas pu faire ça si je n'étais pas avec Céline.»

Barnev Valsaint n'a «jamais eu l'impression de travailler», mais surtout, n'a jamais eu l'impression de travailler dans l'ombre. La chanteuse québécoise l'invite au devant de la scène à chaque concert. C'est d'ailleurs avec lui que Céline Dion interprète la chanson Beauty and the Beast à Las Vegas.

«Elle prend soin de mettre la lumière sur moi, dit-il. Elle me donne aussi la scène quand elle va se changer. Pour moi, c'est différent que juste être choriste», confie-t-il.

D'ailleurs, Barnev Valsaint se fait souvent reconnaître. «Les fans de Céline connaissent tous les musiciens», dit-il en riant.

 

 

«Comme un deuxième père»

Parmi les moments marquants qu'a vécu Barnev Valsaint, impossible de passer sous silence le deuil de René Angelil, décédé en janvier 2016.

«Ça été très difficile, relate-t-il. Il était très impliqué dans la carrière de Céline, mais avec nous aussi. Il nous aidait toujours à nous améliorer. C'était comme un deuxième père. Il connaissait tellement l'industrie, il était tellement généreux. À chaque spectacle, on pense à lui.»

 

 

TROIS MOMENTS MARQUANTS

 

« La première fois que j’ai performé au Stade de France. C’est gigantesque. Ça me donnait la chair de poule. Céline n’avait pas besoin de chanter, tout le monde chantait.»

 

 

« Quand on est allé en Afrique du Sud, ça m’a vraiment marqué. Nelson Mandela était là. C’était tellement touchant. C’est un moment que je n’oublierai jamais.»

 

 

« Quand mes parents sont venus au Centre Bell pour la première fois. Quand mes parents sont arrivés ici, Céline, c’était LA star du Québec pour eux. Que je performe avec la plus grande star de là où ils ont décidé d’immigrer, ils n’y croyaient même pas. Ils étaient tellement fiers.»

 

Voir les commentaires

Rédigé par Régis Baillargeon

Publié dans #Chronique musicale

Repost 0
1 2 > >>