Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #musique tag

Publié le 20 Septembre 2017

Elle a fait du trampoline, dansé avec son célèbre copain requin et rappelé au rappel, justement, sa célèbre question, une des plus jolies de la pop des dernières années: «Te sens-tu parfois comme un sac en plastique?» Manifestement, Katy Perry se sentait tout sauf telle durant le spectacle qui a lancé sa tournée Witness, mardi soir, au Centre Bell.

Elle a débuté en demandant aux gens du public s’ils «seraient ses témoins», faisant écho au titre de son cinquième album studio, Witness, et en chantant la pièce-titre, titre également de l’ensemble de sa tournée. Puis, on a perdu de vue son une pièce rouge étincelant à capuche. Disparue? Oh non, pas disparue. Elle était juste là, devant un gigantesque dé, affichant le chiffre 6 de notre bord (chanceux). Effectuant ensuite une chat-marche (cat walk) sur la passerelle, la chanteuse a joué à la roulette et répété, bonheur de fans, les mentions de «Montréal» et de «avez-vous attendu cette nuit? Moi, oui.»

 

Après cet aveu, Katy a effectué un retour en arrière, à la fois comme dans «le passé» et comme dans «le fond de la scène», pour Dark Horse. «Are you ready for a perfect storm

Un orage, peut-être pas, mais une performance électrique, ça, oui.

Se hissant sur des blocs transparents qui descendaient et remontaient, pendant que l’énergie générale suivait la deuxième tendance (ascendante), l’artiste de 32 ans, épaulée par ses musiciens, a enchaîné ses succès. Attirant les regards par son énergie, la scénographie, l’écran en forme d’œil gigantesque sur lequel défilaient d’autres yeux (et des images de la lune), elle s’est amusée en compagnie de, tiens, deux mascottes de robots géants avec une télé en guise de tête. Puis, retiens, plein de minirobots avec des justeaucorps et de belles bottes.

 

Essoufflés à cette seule énumération? Pas Katy. Après tout, il y avait une passerelle qui faisait la moitié du parterre. Pourquoi ne pas courir dessus? «To the rythm

Changeant de rythme, une horloge géante a alors commencé un décompte tout aussi géant, reculant dans le temps, tandis que, sur la scène et les costumes, les couleurs changeaient d’époque aussi, se faisant fluo kitch rose violette pastel, les chorégraphies se conformant à l’ambiance générale.

La Reine de la Mi-Temps du Superbowl XLIX (pensée pour le requin) est alors sortie du plancher en costume à carreaux, lunettes fumées et cheveux platines, sortie tout droit d’un rêve d’ado. Prétexte pour jouer le tube confirmé Teenage Dream et sa requête: «Don’t ever look back

On a quand même regardé vers l’arrière de la scène: il y avait toujours un œil géant, sur lequel défilaient des pointillés et du zébré. Stylé. Sans oublier cette plateforme jaune poussin sur laquelle KP s’est assise avec ses danseuses pendant qu’elle s’élevait dans les airs.

Un autre air, celui de Hot and Cold, a suivi. Deux «flamants roses» ont fait leur apparition, la chanteuse a agrippé une flying V et chanté «you’re yes and you’re no». Certains avaient oublié les paroles du refrain? Pas de trouble, elles s’affichaient sur la chanteuse. Bustier karaoké.

«J’ai promis à ma mère que je l’appellerai pour la rassurer. Chuuuuut. Je sais que vous avez 12 ou 13 ans, et que vous venez d’avoir votre premier téléphone portable. Mais vous ne pouvez jamais ignorer un appel de votre mère. C’est la condition pour que vous puissiez avoir un cell. Et c’est ma condition pour que je puisse partir en tournée.» – Katy Perry, avant d’appeler, en vrai, sa maman Mary Hudson

Rappelant ses origines («Californiaaah», triple A), elle a énuméré les accessoires essentiels portés par les California Gurls, minishort en jean (alias Daisy Dukes), top de bikini, stilettos pleins de sable.

Et c’est là qu’est apparu le, cris de joie de la foule, requin. Vous vous souvenez de ce sapré animal? Qui tapait des nageoires au Superbowl susmentionné? «Regardez qui a enfilé ses souliers de danse!» s’est réjouie Katy avant d’appeler sa maman (pour vrai) et d’enchaîner avec un morceau que cette dernière «n’aime pas». À savoir I Kissed a Girl.Soit le mégatube l’ayant hissée à la célébrité pendant lequel d’autres types de tubes (de rouge à lèvres) ont défilé à l’écran.

L’œil géant a quant à lui disparu pour laisser place à une bouche tout aussi grande. Bouche dans laquelle elle s’est par ailleurs retrouvée après avoir été soulevée par des câbles. (On réitère: épuisés? Pas Katy.)

 

 

Réapparaissant en costume futuriste fashion pour Déjà-Vu, elle a pourtant montré quelque chose qu’on n’avait pas vu sur scène encore : des fleurs géantes. Des figures d’un autre monde ont envahi la scène pendant qu’elle interprétait E.T. et répétait «ki-ki-kiss me», appuyée par la guitare électrique restant dans le thème de la bouche, creusé aussi par Bon Appétit, son dernier single ayant donné naissance, il y a quelques semaines, à un clip un peu fou ayant poussé certains à se
demander : «Katy est-elle OK?»

Elle semblait bien aller lorsqu’elle est réapparue, assise sur un satellite géant, voguant dans le ciel (du Centre Bell) avec sa guitare acoustique. Un passage où elle a assuré «reconnaître beaucoup de visages dans la foule». (Les fans l’ayant suivie depuis sa prestation au Métropolis en 2008 ont dû avoir le cœur qui flanche.)

Se déplaçant entre les planètes (ce n’est pas une métaphore, il y avait des planètes accrochées partout au plafond), Katy a fait résonner sa voix d’ange en costume du même ordre pendant la balade Thinking of You.

Affirmant avoir aperçu une étoile filante, la star a ensuite déclaré qu’elle choisirait un spectateur pour faire un vœu avec elle. «Allumez les lumières! Je veux voir tout le monde!»

Dans la lueur, elle a pointé une petite fille assise juste à côté de nous, dans les rouges, rangée N. «Viens t’en!» a-t-elle dit à la minifan choisie. «Au hasard», nous a assuré la placière. «Oui, au hasard», a répété le garde de sécurité. «Lauren, de Saint-Constant, 11 ans» a déclaré vouloir devenir prof de danse et, plus spécifiquement, artiste. «On te soutient dans ton rêve!» a clamé son idole.

 

 

Enfin, après Hey Hey Hey, nouveau morceau sur lequel l’artiste chante être zéro fragile, contrairement à un (sous-entendu œuf) Fabergé, hé hé hé, elle est revenue sur scène en souliers de course et en mode sportif, se lançant même dans quelques tours de piste. Toujours dans le thème athlétique, elle a enchaîné avec Swish Swish, perchée sur un panier de basket. «J’ai besoin d’un père soul! D’un père vraiment soul! a-t-elle décidé. D’un papa qui s’est fait traîner ici par ses quatre enfants, «neuh meuh je veux aller au show de Katy Perry!»

Le papa-spectateur élu, Carlston de son prénom, qui habite à Montréal, mais qui vient de Londres (comme en témoignait son accent), a confié répondre à tous les critères. Des enfants, et de l’alcool dans le corps (cinq, a-t-il précisé). Pleine d’esprit (d’équipe), Katy l’a donc affronté dans un concours de lancers au panier. 0-0-1-1-0-0-1-1-1-0. Victoire pour papa!

Et victoire pour Katy, qui a clos ce mégamarathon avec Roar avant l’explosion des feux d’artifice finaux et la bien-nommée Firework. Boom Boom Boom.

Voir les commentaires

Rédigé par Régis Baillargeon

Publié dans #Musique

Repost 0

Publié le 19 Septembre 2017

 

Lady Gaga est contrainte de reporter les 18 concerts de la partie européenne de sa tournée au début 2018 afin de soigner une fibromyalgie qui lui inflige de «graves souffrances physiques», annonce lundi son promoteur Live Nation.

Lady Gaga, qui devait notamment se produire en Espagne et en Suisse à partir de cette semaine et deux fois à Paris les 6 et 7 octobre, «souffre de graves souffrances physiques qui ont eu une incidence sur sa capacité à se produire sur scène. Elle reste sous la responsabilité de professionnels médicaux qui ont recommandé le report» des dates européennes du «Joanne World Tour», indique-t-il dans un communiqué.

 

«Elle a l’intention de passer les sept prochaines semaines à travailler de manière proactive avec ses médecins pour guérir de ces traumatismes passés qui affectent encore sa vie quotidienne et entrainent des douleurs physiques sévères dans son corps. Elle veut donner à ses fans la meilleure version du spectacle qu’elle a construit pour eux lorsque la tournée reprendra», est-il précisé.

Jeudi dernier, la chanteuse américaine avait annoncé sur les réseaux sociaux être hospitalisée à cause de «fortes douleurs» l’ayant contrainte d’annuler son concert prévu le lendemain au festival Rock in Rio, au Brésil.

L’artiste de 31 ans avait récemment révélé souffrir de fibromyalgie, une maladie chronique qui provoque des douleurs multiples et diffuses, accompagnées de troubles d’humeur.

Début septembre, la star avait déjà dû annuler son concert à Montréal en raison d’une laryngite et une infection respiratoire contractées lors d’un concert en plein air à New York.

La partie européenne du «Joanne World Tour» devait débuter jeudi à Barcelone et se terminer le 28 octobre à Cologne (Allemagne), en passant par Zurich (Suisse) dimanche, Anvers (Belgique) le 1er octobre et Paris-Bercy les 6 et 7 octobre.

«Comme la tournée est actuellement en cours de rééchelonnement des dates européennes, les fans doivent garder leurs billets existants en attendant l’annonce d’informations supplémentaires», indique le communiqué. 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Régis Baillargeon

Publié dans #musique

Repost 0

Publié le 13 Septembre 2017

 

Désormais, Fergie a présenté le clip qui accompagne son morceau You Already Know, qu'elle interprète en collaboration avec Nicki Minaj.

Sur un fond blanc ultra-lumineux, les deux jeunes femmes évoluent dans un univers futuriste.

Vêtue de matières luisantes comme du cuir ou du latex, Fergie entonne ses refrains qui annoncent son retour tout en jouant aux échecs contre elle.

À la fin du mois d'août, Fergie avait annoncé la sortie prochaine de Double Dutchess, son second album en solo.

Ce nouvel opus sera présenté à son public le 22 septembre prochain, soit près de 11 ans après la sortie de The Dutchess, son tout premier album sans ses acolytes de Black Eyed Peas.

Voir les commentaires

Rédigé par Régis Baillargeon

Publié dans #musique

Repost 0

Publié le 12 Septembre 2017

 

Pour son retour, Kelly Clarkson a mis la barre très haute avec le clip de Love So Soft.

C'est bien simple, Kelly Clarkson est absolument resplendissante dans son tout nouveau clip Love So Soft.

Coloré, résolument moderne et entraînant, le clip embarque le téléspectateur dans une folle épopée teintée d'exotisme et d'univers complètement différents où Kelly Clarkson enchaîne les looks tous plus stylés les uns que les autres.

 

La chanson est un joli hymne punchy où Kelly Clarkson fait la part belle à l'amour.

La chanson est le premier extrait du nouvel album de la chanteuse issue d'American Idol, Meaning of Life.

« Ceci est l'album que j'ai toujours voulu faire  », a rapporté Kelly Clarkson sur les réseaux sociaux.

L'album devrait être présenté d'ici peu, même si l'artiste de 35 ans n'a pour le moment pas annoncé de date de sortie.

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Régis Baillargeon

Publié dans #Musique

Repost 0

Publié le 11 Septembre 2017

 

Le peintre, chanteur et comédien québécois Tex Lecor a rendu l'âme dans la nuit de vendredi à samedi à la suite de complications pulmonaires. Il était âgé de 84 ans.

Paul Lecorre, de son vrai nom, est né le 10 juin 1933 à Saint-Michel-de Wentworth, au nord de Lachute, dans les Laurentides.

Toujours actif, l'artiste reconnu pour sa bonne humeur avait fait une apparition en juin dernier à une exposition de ses oeuvres récentes à la galerie Le balcon d'art, une galerie de Saint-Lambert, au sud de Montréal.

Tex Lecor a étudié à l'École des beaux-arts de Montréal dans les années 1950 avec un autre artiste bien connu, Armand Vaillancourt.

Il s'est aussi illustré en chanson, au petit écran et en humour. Il a été pendant 13 saisons l'un des animateurs de l'émission Y'a plein de soleil aux côtés des amis du Festival de l'humour, Louis-Paul Allard, Pierre Labelle, Roger Joubert et Shirley Théroux.

 

 

Sa femme raconte les derniers jours de l'artiste

En entrevue avec Pierre Bruneau sur les ondes de LCN, Louise Dion-Lecor, l'épouse de Tex Lecor, a indiqué samedi qu'il est parti très sereinement, bien qu'il était de ceux qui n'aiment pas particulièrement les hôpitaux, où il aura séjourné cinq jours.

«Il est parti [vendredi] soir, très calme, en nous regardant», a-t-elle ajouté.

Sa femme a indiqué qu'il est tombé malade, le 30 août, en précisant qu'il semblait d'abord souffrir d'un rhume. «Je l'ai gardé à la maison jusqu'à dimanche. Notre fils est venu et on a appelé l'ambulance. C'était une pneumonie, pas sa première. Ensuite, on nous a dit que c'était la maladie du légionnaire», a-t-elle indiqué, notamment parce qu'il fumait.

Selon Mme Dion-Lecor, Tex Lecor avait été profondément affecté de voir l'un de ses frères aux soins palliatifs. «Ça l'a beaucoup bouleversé», a-t-elle dit.

Voir les commentaires

Rédigé par Régis Baillargeon

Publié dans #Musique

Repost 0

Publié le 7 Juin 2017

Régine Chassagne et Win Butler d’Arcade Fire

 

Voir les commentaires

Rédigé par Régis Baillargeon

Publié dans #Musique

Repost 0

Publié le 6 Juin 2017

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En période de crise, il faut se rallier. Suite aux terribles inondations printanières, qui ont laissé des centaines de gens dans le besoin, l’Orchestre symphonique de Montréal organise un spectacle gratuit.

Le jeudi 29 juin prochain, Kent Nagano est sa bande prendront d’assaut le secteur de la mairie de Pierrefonds-Roxboro, afin de donner un moment de répit aux nombreux sinistrés des environs et à tous les curieux qui voudraient assister au concert.

Mettez donc vos plus beaux habits et détendez-vous au doux son des harmonies de l’OSM.

Voir les commentaires

Rédigé par Régis Baillargeon

Publié dans #musique

Repost 0

Publié le 23 Mai 2017

 

 

Un étudiant de l’Université Harvard vient tout juste de déposer une première thèse sous forme d'un album de rap. Le disque comprend 10 chansons ayant pour thème l’identité raciale en Amérique.

La prestigieuse université américaine a d’ailleurs publié une photo sur son compte Instagram afin de souligner cette première.

«Obasi Shaw, finissant de 2017, a soumis la première thèse rap. L’album s’intitule Liminal Minds et combine des éléments de poésie en moyen anglais sur les problèmes liés à l’identité raciale en Amérique. «[Les Afro-Américains sont] se sont libérés de l'esclavage, mais les conséquences de l’esclavage existent toujours, affirme Shaw. Chaque chanson est une exploration de cet état se situant entre l’esclavage et la liberté.»


 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Régis Baillargeon

Publié dans #musique

Repost 0

Publié le 23 Mai 2017

 

Roger Waters, ancien membre fondateur de Pink Floyd qui sort à 73 ans son premier album solo en 25 ans, est un auteur complètement sous-estimé, estime le producteur Nigel Godrich qui a travaillé sur son dernier opus.

Avant d’accepter de travailler avec la légende du rock progressif, Nigel Godrich, producteur reconnu de Radiohead qui a également collaboré avec Paul McCartney, raconte à l’AFP qu’il a tenu à lui dire ses quatre vérités.

«Je lui ai dit ce que je pensais de certains de ses précédents travaux en solo», «il a fait des disques qui étaient inaccessibles. Je ne peux pas les écouter -- je les arrête», confie-t-il.

«J’ai essayé de lui expliquer ça», poursuit le producteur, revenant sur sa première rencontre avec son idole de jeunesse Roger Waters, ex-bassiste de Pink Floyd à l’origine du mythique album The Wall et auteur des paroles de Dark side of the moon.

Loin d’en prendre ombrage, l’ex-Pink Floyd l’a recruté : «Il a compris», assure Nigel Godrich, estimant que son dernier disque Is this the life we really want?, dont la sortie est prévue le 2 juin, «réaffirme sa stature de grand auteur-compositeur».

Voir les commentaires

Rédigé par Régis Baillargeon

Publié dans #Musique

Repost 0

Publié le 17 Mai 2017

 

Pour une quatrième année consécutive, Philippe Brach est l’un des 10 finalistes québécois en lice pour décrocher le prix Félix-Leclerc de la chanson. L’auteur-compositeur-interprète originaire de Chicoutimi tentera de mettre la main sur cet honneur pour la première fois.

L’artiste indie rock Bernhari voudra lui aussi transformer sa plus récente nomination – sa troisième consécutive – en victoire.

S’ils veulent succéder à Safia Nolin, choisie en 2016, les deux hommes devront cette année être préférés à Antoine Corriveau, Caroline Savoie, Émile Bilodeau, Klô Pelgag, Laurence Nerbonne, Mat Vezio, Samuele et Sarah Toussaint-Léveillé.

En plus d’empocher 15 000 $, le gagnant ou la gagnante de cette année assurera notamment sa place au sein de la programmation des prochaines FrancoFolies de Montréal et des Francofolies de La Rochelle, en France, en 2018.

Le nom du lauréat 2017 sera révélé durant la 29e édition des FrancoFolies de Montréal, qui se tiendra du 8 au 18 juin.

Voir les commentaires

Rédigé par Régis Baillargeon

Publié dans #musique

Repost 0
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>